Bordeaux – Paris ou la fièvre du samedi soir

Il est parfois des manières peu ordinaires de fêter son anniversaire. Pour ma part, en ce 31 mai 2014, j’ai opté pour une version très originale de la fièvre du samedi soir. Sans craindre les démons de minuit je me suis ainsi offert une sacrée nuit de folie. Car avouons-le, passer une nuit entière à pédaler face au vent en direction de Paris relève sans doute un peu de la folie pour bon nombre d’individus. En tout cas, pas pour les quelques 480 concurrents (et moi, et moi !) qui se sont élancés dès samedi matin à 10 heures des bords de la Garonne à Bordeaux pour partir à la conquête d’une épreuve qui fut pendant de longues années une des plus atypiques du calendrier cycliste. Lire la suite

Les dès sont jetés

Cette fois nous y sommes, il ne reste à peine plus d’une grosse semaine avant le départ de Bordeaux Paris et que de chemin parcouru pour en arriver là !

A quelques jours du départ de cette folle aventure, le moral et la condition sont au beau fixe. J’éprouve même un certaine euphorie intérieure, je suis dans ma bulle et tous les voyants sont au vert. J’aime éprouver ce genre de sensation procurée par la satisfaction du devoir accompli pour en arriver là. Lire la suite

Le temps des grandes manoeuvres

Nous voici déjà en mai. On ne redira jamais assez que le temps passe vite, très vite… trop vite sans doute. Les grands rendez-vous de la saison se profilent donc à l’horizon et le temps est venu de faire un petit point sur les derniers mois écoulés.
Contrairement à l’année 2013, l’hiver et le printemps 2014 ont été nettement plus favorables à la pratique cycliste et personne ne s’en plaindra ! Lire la suite

Retour aux sources

Abandonnée par les coureurs professionnels depuis 1989, Bordeaux Paris est néanmoins une épreuve qui appartient à l’histoire du vélo. Herman Van Spingel, Marcel Tinazzi, Gilbert Duclos-Lassale, Freddy Martens ou encore Bernard Vallet pour ne citer que les plus connus s’y sont forgés une réputation : celle de marathoniens de la route. Atypique par sa distance, 640 kms, Bordeaux Paris ne correspond plus aux formats actuels d’un cyclisme devenu très (trop) aseptisé. Alors, pour que la légende demeure, les cyclos ont remplacé les professionnels. Lire la suite